Des bagues à la main

23 octobre 2011 § Poster un commentaire

 

Cette série de bagues est entièrement réalisée à la main, les anneaux, les décos… j’ai scié les métaux, martelé, mis en forme, soudé; elles ne sont pas réglables.

 

Celle-ci est oxydée, puis percée avec ajout de formes en métaux différents : aluminium, cuivre, laiton, le tout recouvert d’une perle toupie, une fleur de métal.

Celle-ci est un anneau de métal sur lequel j’ai soudé un carré de métal, par-dessus lequel j’ai collé une bulle de plexiglas contenant des perles de rocaille de toutes les couleurs, dans l’esprit boule à neige. Les métaux sont oxydés grâce à une patine spéciale.

Cette bague est une de mes préférées, j’ai façonné un demi anneau de fil en métal, j’ai soudé dessus un cercle du même fil métallique, puis une fleur de métal sur laquelle repose une perle toupie comme une touche de couleur. Les métaux sont oxydés.

Sur un anneau épais en métal, j’ai soudé un rectangle sur lequel j’ai collé une estampe puis une bulle de plexiglas remplie de résine teintée, symbolisant des quartiers de lune dans la nuit. Métaux oxydés.

Cette bague est composée de fils de métal, soudés sur une pièce de métal ovale, sur laquelle sont soudés (laiton) ou collés (alu) des tubes de métal contrastant. Les métaux du support sont oxydés.

Sur un anneau métallique, j’ai martelé une petite coupelle de métal, que j’ai soudée, sur laquelle j’ai soudé une forme d’oiseau découpée à la scie dans le métal. La coupelle a ensuite été remplie de résine teintée, en incluant des perles orange, comme autant d’oeufs à couver. Les métaux sont oxydés.

Cette bague est la première que j’ai confectionnée : j’ai façonné un large anneau de métal épais, que j’ai ensuite percé de manière régulière de chaque côté tout le tour, j’ai ensuite soudé des formes en métal découpé. Les métaux ont été oxydés avant le collage de petites perles en argent.

Cette bague est très fine : un demi-anneau fin en métal, un tube de laiton, un jeu de ressorts et perles au-dessus

OK, elle est difficilement portable, mais je l’adore : un anneau de laiton sur lequel j’ai soudé une structure façonnée en fil de laiton, sur laquelle est attachée une chaîne supportant un trapéziste découpé dans une plaque de laiton.

Un demi-anneau en épais fil métallique, avec soudé à une extrémité, un tube de métal, une boule à l’autre. Les métaux sont oxydés.

Ces bagues vont de la taille 50 (anneau percé, demi-anneau boule et tube) à la taille 56 (trapéziste, nid)

Publicités

Tagué :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Des bagues à la main à Infinitudes. Stéphanie Salinères.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :