Le premier qui m’appelle « Petit chaperon rouge », je lui fais bouffer ma capuche (et c’est du costaud) …

7 janvier 2012 § 2 Commentaires

… cela dit, la comparaison peut sembler évidente, mais j’ai pas fait exprès quand j’ai vu ce superbe velours ras rouge chez Ikéa. Je voulais faire ce modèle de cape et c’est ce tissu qui s’est imposé. Doublée de coton noir (selon la méthode d’Aline, j’en ai d’ailleurs bavé pour faire passer l’ensemble par le trou de souris réservé entre les deux épaisseurs), fermée avec un gros bouton, elle est aussi ornée d’une capuche lutine. Elle a été faite pour se superposer avec un manteau fait il y a quelques années, quand je maîtrisais mal les fermetures, manteau qui laisse un jour (et donc un froid) de quelques centimètres entre les deux parties de devant. C’est un manteau en velours côtelé marron, rouge, noir et violet, il me fallait donc un velours d’une de ces couleurs et c’est le rouge que j’ai trouvé en premier.

Publicités

Tagué :, ,

§ 2 réponses à Le premier qui m’appelle « Petit chaperon rouge », je lui fais bouffer ma capuche (et c’est du costaud) …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le premier qui m’appelle « Petit chaperon rouge », je lui fais bouffer ma capuche (et c’est du costaud) … à Infinitudes. Stéphanie Salinères.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :