Alis ad hauriendam aquam

23 mai 2016 § Poster un commentaire

Faux latinisme, fausse entomologie d’un papillon juste éclos, au corps grossier, aux antennes timidement repliées, aux fines ailes froissées

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Alis ad hauriendam aquam à Infinitudes. Stéphanie Salinères.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :