La nuit je mens

3 août 2018 § Poster un commentaire

Fil mohair retordu avec du laiton, dentelle aux fuseaux, scarabée.

Si ces grandes ailes pouvaient accompagner en douceur ma chienne et ma petite chatte, parties toutes les deux en deux semaines. Volez, mes belles, je suis si triste que c’est dur de penser à nouveau à des choses légères, réaliser des créations qui aujourd’hui me paraissent un peu superficielles.

Publicités

Tagué :, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La nuit je mens à Infinitudes. Stéphanie Salinères.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :