Des gros becs

23 mars 2020 § Poster un commentaire

Confinée, l’occasion de répondre à un jeu, concours de masques. Celui-ci est réalisé avec les moyens du bord, mon matériel habituel étant dans mon atelier, du feutre et le matériel électronique que j’utilise pour mon travail.

C’est le masque d’objections : quand, moi la première, dans un ridicule mouvement de panique, on n’ a que des « oui mais » à la bouche quand on nous interdit de sortir.

Ce masque est pour continuer d’ouvrir son grand bec, mais pour s’en amuser.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Des gros becs à Infinitudes. Stéphanie Salinères.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :