Une jupe colorée

3 novembre 2012 § Poster un commentaire

Sur une base très structurée en néoprène, ajout d’une sur-jupe en laine feutrée aux couleurs dégradées.

Jupe sauvage

7 mai 2012 § Poster un commentaire

C’est un effet sauvage que j’ai souhaité donner à la partie en feutre, en contraste avec un tissu à sages motifs

Textures

6 avril 2012 § 2 Commentaires

Je voulais représenter les fonds marins, j’ai beaucoup réfléchi à la manière d’en représenter les reliefs, je suis satisfaite du résultat obtenu :  jupe en laine mérinos feutrée, soie, gaze de coton.

Jupe colorée

3 avril 2012 § Poster un commentaire

Avec la même technique que l’écharpe double-face, une jupe, réversible, maintenue par une boucle à enrouler.

Sur-jupe ou ceinture

16 mars 2012 § Poster un commentaire

Je voulais réitérer le plissé sur soie, avec une jupe à la taille feutrée. J’ai l’impression que la soie a rétréci aussi, j’avais beau feutrer, ça ne plissait pas mais ça a tellement réduit que cela ne peut plus être une jupe. La soie est restée plate, snif.

Je n’ai pas d’autre explication qu’un rétrécissement de la soie. Hop, une question de plus pour mon stage de dimanche 🙂

Une jupe sous-marine

14 février 2012 § Poster un commentaire

J’ai trouvé des matériaux étonnants au marché, dont le vendeur ne savait pas à quoi ils étaient destinés, ils provenaient d’ateliers de confection, mais pour quel usage? Comme j’étais intéressée, il m’a donné une d’entre elles.

C’est un plastique souple, un peu caoutchouc, translucide, qui se pique très bien à la machine (même sans aiguille spéciale). Je lui ai pris aussi un tissu blanc, de même aspect que le néoprène mais ça n’en est pas, il n’est ni imperméable ni extensible. Armée de ces deux matières, j’ai eu envie de faire une jupe à hublots. J’ai donc dessiné une jupe à 12 lés (soyons honnête, j’ai dessiné une jupe à 10 lés mais en oubliant l’aisance et les valeurs de couture, le rajout de 2 lés la fait tomber parfaitement, coup de chance, aussi), avec fermeture côté. J’aimais beaucoup l’aspect gonflant de ce tissu, je l’ai accentué en rajoutant un cerceau dans l’ourlet du bas. Pour féminiser et rappeler les hublots, j’ai ajouté des bandes de dentelle bleu ciel. Pour les hublots, je les ai cousus dessous puis ai découpé les cercles de tissu au ras de la couture.

Ils sont translucides mais non transparents, on devine juste le mouvement des jambes sans voir les jambes.

Où suis-je ?

Entrées taguées jupe sur Infinitudes. Stéphanie Salinères.