Filer droit (ou pas)

17 juin 2018 § Poster un commentaire

J’ai commencé à apprendre à filer, avec pour objectif final de réaliser mes propres fils pour la dentelle. Merci Morgane de l’Atelier de Frigg pour sa patience et la qualité de ses cours.

En attendant de pouvoir réussir des formats « dentelle », j’ai commis quelques « trucs », puis une vraie pelote assez fine pour un vrai travail (tricot ou crochet pour l’instant mais on s’approche), en gotland retordu au fil à coudre qui brille, j’aime bien.

 

Publicités

Verba volant

15 juillet 2016 § Poster un commentaire

Les paroles s’envolent … des ailes de tissu feutré, un imprimé journal

 

Métal et coton

4 juin 2016 § Poster un commentaire

Ailes crochetées, superposées, métal, coton et métal

Jupe en laine feutrée

11 novembre 2015 § Poster un commentaire

Un tissu de jersey de laine feutré puis cousu, galon de lin ancien

IMGP0762 IMGP0763

Jupe en feutre nuno

10 novembre 2015 § Poster un commentaire

Sur un tissu laine et lin

IMGP0759 IMGP0760 IMGP0761

Jupe en laine

7 novembre 2015 § Poster un commentaire

Esprit médiéval, féérique, jupe en drap de laine, coupée dans un cercle, galons de velours vert

IMGP0748 IMGP0750 IMGP0751

La teinture en image

23 avril 2012 § Poster un commentaire

Pour teindre la laine (et la soie) avec des colorants alimentaires :

on fait tremper sa laine dans de l’eau vinaigrée tiède (pas chaude pour ne pas feutrer) pour la préparer à recevoir la teinture, on prépare son colorant : une trentaine de gouttes, une cuillère à soupe de vinaigre et de l’eau.

On met deux feuilles de film plastique sur son plan de travail et on dispose la laine dessus.

On la « peint » :

Une fois toute la laine peinte, on referme autour le film plastique, on enveloppe bien

On met dans un récipient qui supporte le micro-ondes et hop, 4 mn au micro-ondes.

On n’y touche pas tant que c’est chaud, on laisse refroidir tranquillement, on déballe, on rince à l’eau tiède sans frotter ni tordre et on laisse sécher.

Et voilà

Où suis-je ?

Entrées taguées laine sur Infinitudes. Stéphanie Salinères.