Dustland

14 juillet 2018 § Poster un commentaire

Premier fil épais et fantaisie au rouet, pour tester une fibre.

Un fil de laine de mouton gotland retordu avec un fil de mouton de parquet, race très productive chez les personnes qui jouent avec les fibres; c’est donc un fil fait de poussières de fibres, comme ces déchets de sèche-linge.

Je ne savais pas comment il se comporterait alors je l’ai mélangé avec un brin de laine, mais sa tenue est très bonne, je vais faire un fil Dentelle avec seulement cette poussière.

BF43F24C-E192-451E-A89C-FAE1DF6FEC37.jpeg

Publicités

Sutures

12 juillet 2018 § 1 commentaire

Calque brûlé, dentelle aux fuseaux de fil coton et soie filé main au rouet.

Au rouet

6 juillet 2018 § Poster un commentaire

Premier fil au rouet, coton et soie. C’est chouette le filage, on fait le fil qu’on veut dans la bonne quantité.

Je vais pouvoir finir mon travail en cours.

0CFAE71F-D43B-4CDD-8C33-964F5E7BF92C

Saisons …

1 juillet 2018 § 3 Commentaires

Papier brûlé, dentelle aux fuseaux de fils métalliques et fil filé main

Interlude

29 juin 2018 § Poster un commentaire

Avec le début de ma bobine filée main, plus épaisse que la suite, quelques bijoux réalisés avec du crin de cheval. Fil enroulé sur fagot de crin ou dentelle aux fuseaux avec crin travaillé au brin (plus compliqué que prévu)

 

Oh, pour pouvoir publier de nouvelles images, j’ai été obligée d’en supprimer d’autres, certains articles sont désormais sans leur illustration, désolée 🙂

Un nouveau fil

23 juin 2018 § Poster un commentaire

Après quelques jours (au fuseau, c’est long!), un beau fil filé main. Mèche de bayardine criarde (une certaine ressemblance avec les queues et crinières des poneys ou licornes en plastique) prise au départ pour le faire la main sur du très fin, mais qui constitue une très belle surprise au filage, j’ai donc continué.

Retord avec un fil de soie noir très très fin (75 deniers), hâte de travailler ce fil en dentelle.

9367552B-92FB-4A1F-9DA7-5BD524ACC02D

Derrière les rideaux

20 juin 2018 § 1 commentaire

Quand je voyage de nuit, je traverse parfois des villes, des immeubles ont des fenêtres éclairées derrière lesquelles on entr’aperçoit des bribes de vie. Je me plais à les imaginer, construire des histoires. C’est ce qui m’a inspiré ce tableau, des immeubles avec un morceau de vue sur des existences.

Papier brûlé et dentelle aux fuseaux de fils métalliques, personnages miniatures.